Avec la Compagnie du Champ Exquis

Atelier parent – enfant

 

À l’occasion de la représentation de Doux Amer, la compagnie du Champ Exquis propose deux ateliers parent-enfant pour s’initier au théâtre

À travers des exercices ludiques, les deux comédiennes proposent aux participant(e)s d’aborder ensemble la thématique du lien entre enfant(s) et parent(s). 

Les participant(e)s pourront ensuite assister à la représentation de Doux Amer

Mercredi 16 novembre
Deux créneaux d’atelier possibles :
– De 11h00 à 12h00, à la Maison du Citoyen
– De 14h00 à 15h00, au Quai des Arts

17h00 : représentation de Doux Amer

Ateliers parent-enfant (de 6 à 8 ans)
Gratuit, sur réservation

auprès de Lisa Brilland – chargée d’action culturelle du Quai des Arts
 02 33 39 69 10 – lisa.brilland(a)quaidesarts.fr

En collaboration avec la Maison du Citoyen et le Programme de Réussite Éducative.

Cet atelier est proposé dans le cadre d’un partenariat culturel (2021-2023), soutenu par la DRAC Normandie, qui met en œuvre une offre de spectacles et d’actions culturelles à destination des habitant(e)s du quartier Saint Michel Vallée d’Auge.

Avec la Compagnie Les Grandes Marées

Ateliers ado 14-16 ans

Le Quai des Arts propose un stage de trois jours animé par les auteurs, danseurs et comédiens de la compagnie Les Grandes Marées, en lien avec le spectacle Rouge Dents. Une expérience unique autour des thèmes de l’identité et de l’image que l’on se fait de soi-même.

« On parlera du tiraillement intime entre le besoin vital de faire comme tout le monde,
et l’envie irrépressible d’être soi-même. »

Au programme :

  • Un atelier d’écriture : au moyen d’exercices d’écritures ludiques, vous explorerez la question : qu’est-ce qui m’empêche d’être moi ?
  • Des ateliers jeu théâtral et danse avec les chorégraphes Aurélie Mouilhade et le metteur en scène Pierre Cuq. Vous traverserez la notion d’animalité et de révolte par le jeu et la danse. Puis, sera ajoutée la parole en travaillant sur un corpus de textes incluant des extraits du spectacle Rouge Dents. Cet atelier abordera les fondamentaux du jeu théâtral et du corps : la création du collectif, l’incarnation, l’observation et l’écoute. 
  • Un temps de présentation,pour clôturer ces trois jours d’ateliers. Les artistes vous proposent de préparer une rapide restitution de ce stage, où se croiseront toutes les disciplines que vous aurez traversées pendant les ateliers. Cette présentation pourra être ouverte aux familles le mercredi après-midi.

Lundi 24, mardi 25, et mercredi 26 octobre
Lundi et mardi : 10h-12h00 et 14h00 – 16h00 
Mercredi : 9h30-12h30 et 13h30 15h30 

Présentation ouverte aux familles le mercredi après-midi.

Salle René Cassin –  3 Imp. du Général Giraud, 61200 Argentan

Ateliers ado 14-16 ans
Gratuit, sur réservation

auprès de Lisa Brilland – chargée d’action culturelle du Quai des Arts
 02 33 39 69 10 – lisa.brilland(a)quaidesarts.fr

Cet atelier est proposé dans le cadre d’un partenariat culturel (2021-2023), soutenu par la DRAC Normandie, qui met en œuvre une offre de spectacles et d’actions culturelles à destination des habitant(e)s du quartier Saint Michel Vallée d’Auge.

Compagnie du Champ Exquis

 

Théâtre – création 2022

 

Inspiré des contes et légendes des Selkies, Doux amer nous raconte l’histoire de nos vies, celle de nos petites et grandes séparations au gré de la relation mère-enfant. Tout ceci nous nourrit, nous construit peu à peu, pour trouver le chemin de l’éloignement et de la nécessaire séparation.

« Depuis que je suis enfant, je vis au bord de la mer. Je vois très souvent des phoques dans la baie. Ils se prélassent au soleil et prennent la pause en faisant de drôles de figures, comme celle de la ”banane”. J’adore ces animaux avec leurs yeux brillants, tout ronds comme des billes et perçants, comme s’ils voulaient nous parler. Ils nous viennent de loin, très loin, … Parfois d’Écosse, en particulier des îles enchanteresses des Orcades. De là-bas, ils ont emporté avec eux toutes leurs histoires fantastiques dont celles des Selkies. On raconte que, certains soirs de pleine lune, les phoques peuvent quitter leur peau et se transformer en humains…

Pas de doute, je suis un enfant des livres, nourri de toutes ces légendes marines, au goût doux et amer de mon enfance. Aujourd’hui, c’est mon histoire que je vais vous raconter. Et du plus loin que je me souvienne, elle commence par : j’ai 7 ans et je nage, nage, nage, encore et encore, toujours et toujours… Quand, une nuit d’été, quelque chose vient bouleverser ma vie… »

 

Création collective réalisée à partir de la légende des Selkies.
Conception & mise en scène : Laure RUNGETTE et Deborah LENNIE
Distribution : Agnès SERRI-FABRE et Deborah
LENNIE
Scénographie, accessoires : Cassandre BOY
Création lumières, régie : Nicolas BORDES
Création sonore :
Patrice GRENTE
Collaboration artistique : Sarah CARRÉ
Costumes : Augustin ROLLAND
Décor : les Ateliers du Préau,
CDN Normandie-Vire
Compagnonnage : Laure MARCHAL, pédopsychiatre.

Production : Théâtre du Champ Exquis, Scène conventionnée d’intérêt national : art, enfance, jeunesse de Blainville-sur-Orne.
Coproduction : Le Volcan, Scène Nationale du Havre (76) / Le Préau, CDN de Normandie-Vire (14) / L’Éclat, Scène conventionnée d’intérêt national : art, enfance, jeunesse de Pont-Audemer (27).
Avec le soutien de : La Minoterie de Dijon (21) avec une résidence / Le Quai des arts, Argentan (61) / Festival les Beaux lendemains, Saint-Brieuc (22) / Forum, Théâtre de Falaise (14) / L’Expansion Artistique, Théâtre Charles Dullin, Centre Culturel Voltaire, Le Grand-Quevilly (76). Partenaires : Drac Normandie, Communauté urbaine Caen la mer, Région Normandie, Département du Calvados. Avec le soutien de l’ODIA Normandie dans le cadre du dispositif de soutien à la diffusion Tournée territoriale de création. 

 

Autour du spectacle

Atelier parent-enfant – initiation au jeu théâtral, le mercredi 16 novembre (2 créneaux) 

Pierre Cuq – Compagnie Les Grandes Marées

 

Théâtre – création 2022

Une co-production du Quai des Arts

 

Rouge dents est l’histoire d’une adolescente face à son miroir. Comme beaucoup, Gwladys est une cible marketing sans cesse sollicitée dans un monde où l’apparence est reine. Elle regarde ses baskets neuves et les déteste. Leur rouge trop voyant trahit tout ce qu’elle veut cacher. Il révèle son corps dans ses imperfections, ses pulsions, sa part d’immaîtrisable. C’est pour le fuir, pour se fuir qu’elle part en courant dans les bois. Face aux carcans féminins, quand la pression devient insupportable, une seule solution : mordre…

Forme hybride entre théâtre et danse, Rouge dents trace l’itinéraire intime d’une adolescente en quête de son propre corps, en proie aux injonctions du féminin contemporain.

 

 

Texte : Pauline Peyrade.
Mise en scène : Pierre Cuq.
Chorégraphie : Jérémy Tran.
Interprètes : Aurélie Mouilhade et Rebecca Tetens.
Scénographie : Cerise Guyon.
Lumière : François Leneveu et Nils Doucet.
Son : Camille Noël.
Costumes : Floriane Gaudin.
Production : Lucile Carré.

Production : Compagnie Les Grandes Marées.
Avec de l’aide de la DRAC Normandie – aide à la création 2021 ; La Région Normandie – aide à la maquette 2021 et aide à la création 2022 ; Le Département du Calvados – aide à la production 2021.
Coproductions : La Halle ô Grains, Bayeux ; Le Rayon Vert – Scène conventionnée d’intérêt national “Art en territoire”, Saint-Valéry-en-Caux ; Le Quai des Arts, Argentan ; Théâtre Jean-Pierre Bacri – Pays de Conches, Conches-en-Ouche. Soutiens artistiques : Le Tangram – Scène Nationale, Évreux-Louviers ; Le Ballet du Nord – Centre Chorégraphique National, Roubaix ; Le Préau – Centre Dramatique National Vire – Normandie ; Théâtre Paris-Villette ; L’Etincelle – Théâtre de la Ville de Rouen ; Le dispositif d’insertion de l’école du Nord, soutenu par la Région Hauts-de-France et le Ministère de la Culture. Accueils en résidence : La Minoterie, Dijon ; Théâtre des Franciscains, Béziers. Pauline Peyrade est lauréate 2017 de la bourse CNL pour l’écriture de Rouge dents et a reçu le soutien de la Chartreuse – CNES (Villeneuve-lez-Avignon).
Le texte est édité aux Solitaires Intempestifs.

Autour du spectacle

Ateliers d’écriture, théâtre et danse

Ouvert aux ados de 15 & 16 ans

Stage de 3 jours, du 24 au 26 octobre 2022 (vacances de la Toussaint)

En savoir plus

 

Compagnie Ne dites pas non, vous avez souri

 

Jeune public

 

Quand deux musiciens bricoleurs rencontrent une plasticienne aventurière, ils inventent un spectacle hybride et délicat à la découverte du monde des insectes.

Bienvenue dans un conte musical et visuel où l’infiniment petit côtoie la grandeur des sentiments et l’étrangeté des rêves. Des petits êtres de papier projetés sur écran prennent vie dans un jeu d’ombres, de lumières et de couleurs. La musique ludique et inventive, inspirée du jazz et de ses improvisations organiques, les accompagne. Et main dans la main, marionnettes et inventions sonores nous racontent l’histoire d’un amour (peut-être) impossible : celui d’un petit homme en chapeau et d’une insecte ailée.

 

Direction artistique : Simon Deslandes 
Création visuelle, marionnettes filmées et projetées : Amélie Delaunay
Saxophone alto, table sonore, bruitages : Samuel Frin

Clavier, table sonore, bruitages : Emmanuel Piquery
Regard extérieur : Solène Briquet

© Virginie Meigné 

 

Production : Cie Ne dites pas non, vous avez souri
Coproductions : DRAC Normandie
Soutiens à la création : Relais culturel Régional du Pays de la Baie du Mont Saint-Michel – Musique Expérience (50) / Ville de Saline (14) / ODIA Normandie

Les autres projets de la compagnie au Quai des Arts

Répétition ouverte en sortie de résidence, Echoes of the Jungle, jeudi 27 octobre 2022 à 15h00
Mini-concerts commentés, mercredi 16 novembre à 18h30 (Maison du Citoyen)

 

Emmanuel Meirieu

 

Théâtre – création 2022

Une co-production du Quai des Arts

 

Entre le Texas des années 1920 où naît le bluesman Blind Willie Johnson et le lancement d’une navette vers l’espace interstellaire, Dark was the night promet d’être un grand voyage.

Signataire d’un théâtre hypersensible et profondément humain, Emmanuel Meirieu fait toujours du plateau un espace qui interroge l’individu et son milieu. Pour répondre à un pressant désir d’infini et d’évasion, il remonte au décollage d’un disque phonographique sur lequel ont été gravées les paroles d’une chanson de l’artiste noir américain descendant d’esclaves qui fut retrouvé mort prématurément à l’âge de quarante ans dans un dénuement total.

Attaché à faire résonner les voix de ceux qui n’en ont pas, des oubliés ou heurtés par l’existence, le metteur en scène explore et partage des histoires aussi vraies qu’extraordinaires. Après Mon traître, La Fin de l’Homme Rouge et Les Naufragés, il fera de l’histoire de Blind Willie Johnson un opéra cosmique, à sa façon. Nécessairement bouleversant.

 

Écriture et mis en scène : Emmanuel Meirieu.
Musique : Raphael Chambouvet.
Avec : Stéphane Balmino, François Cottrelle, Jean-Erns Marie-Louise, Nicolas Moumbounou et Patricia Pekmezian
Lumière : Seymour Laval.
Décor : Seymour Laval et Emmanuel Meirieu.

Production : Le Bloc Opératoire/La MC2 Scène Nationale de Grenoble/Théâtre du Nord Centre Dramatique National/Les Gémeaux Scène Nationale de Sceaux/Scène Nationale du Sud Aquitain/La Machinerie Théâtre de Vénissieux/Les Scènes du Golf Théâtre de Vannes et Arradon/Liberté Châteauvallon Scène Nationale/Le Carré Scène Nationale/DSN Dieppe Scène Nationale de Dieppe/Théâtre Durance Chateau-Arnoux Scène Conventionnée/Théâtre Air Libre CPPC Scène Conventionné Rennes/Théâtre de Bourg-en-Bresse Scène Conventionné /Le théâtre de l’Olivier Scène et Cité Scène Conventionnée/Le Quai des Arts Argentan/Scène Nationale de Narbonne/Théâtre d’Aurillac Scène Conventionnée/France Culture

La Famille Morallès

 

Cirque

 

Les aventures « Circopoéticoclownesques » de Gaston et Lola !

Lola a perdu son chat et Gaston s’emmêle continuellement les pinceaux. Entre la sensibilité candide de l’un et l’énergie débordante de l’autre, ces deux-là forment un duo bancal et ubuesque. Jonglerie, clownerie, hula hoop, roue cyr, acrobatie et magie, ils enchaînent les prouesses rocambolesques autour des arts du cirque. Un spectacle qui fait le choix délibéré d’un humour au rire franc, à partager en famille.

« L’esprit des Morallès est toujours là et perpétue l’âme du cirque traditionnel en le modernisant. Une joyeuse sortie. » – 20 minutes

 

Avec : Hélène et Didier Mugica.
Mise en scène : Hugues Roche.
Scénographie et conception graphique : Michel Suret-Canal.
Fabrication des décors et accessoires : Bernard Delaire.
Costumes : Sylvie Delaire et Mamie Monique.
Conception et fabrication système son : Thomas Mirgaine.

Production Compagnie La Famille Morallès

Compagnie La Vie Grande

 

Théâtre création 2022

Une co-production du Quai des Arts

 

Quand elle était enfant, c’est sûr, elle n’était ni vraiment petit garçon, ni résolument petite fille. Elle était cheval(e) sauvage. À huit ans, elle s’est prise pour Esméralda dans le Bossu de Notre- Dame et à neuf, elle est tombée amoureuse d’une enfant de chœur. Elle a appris, en cinquième, qu’il ne faut jamais prononcer à voix haute dans la cour de récréation le mot « gouine » et au lycée, que l’orgasme ne ressemble pas à ce qui est raconté́ dans le supplément d’été́ « spécial sexe » de Elle Magazine. Un jour, elle a lu Belle du Seigneur et elle s’est dit que c’était ça. L’Amour.


À la frontière de la pop-culture, de l’autofiction et de la sociologie du genre, Ceci est mon corps est une enquête menée avec fougue, intensité́ et drôlerie par deux interprètes pour relater l’histoire du corps d’une femme née dans les années 1990. Parcourir les désirs, les violences, les joies et les aspérités qui le traversent. Découvrir aussi ce qui surgit, à l’orée de la trentaine, quand ce corps devient un corps lesbien.

 

Ce spectacle évoque des situations de violences sexuelles et sexistes.
Si vous êtes victimes ou témoins de telles situations, vous pouvez contacter le 3919
(appel anonyme et gratuit 7/7 jours).

 

Mise en scène : Agathe Charnet.
Jeu : Lillah Vial et Virgile – Lucie Leclerc.
Musique : Karine Dumont.
Scénographie : Anouk Maugein.
Création lumières : Mathilde Domarle.
Chorégraphique : Cécile Zanibelli.
Dramaturgie : Anna Colléco.
Régie son : Etienne Bluteau.
Costumes : Suzanne Devaux.
Chargée de production : Laetitia Fabaron.

Production : Compagnie La Vie Grande
Co-producteurs : Juliobona, Lillebonne, Le Rayon Vert, scène conventionnée de Saint Valéry en Caux Le Quai des Arts, Argentan Ville de Grand-Quevilly Halle O Grains, Ville de Bayeux. Les soutiens : DRAC, Région Normandie, Département Seine Maritime, Ville du Havre. Texte Lauréat bourse Beaumarchais SACD / Aide à la création ARTCENA Avec le soutien du fonds d’insertion de l’ENSATT

Ceci est mon corps est publié aux éditions de la librairie théâtrale.

 

Pauline Bureau – La Part des Anges

 

Théâtre – comédie

 

L’histoire de la première équipe de France de football féminin, point de départ d’une formidable aventure humaine !

On est en 1968. Au début, il s’agit simplement d’une attraction à l’occasion de la kermesse du journal L’Union, à Reims : un match de foot féminin. L’idée, germée dans la tête d’un journaliste, dépasse les prévisions. L’équipe, recrutée à la suite d’une annonce dans le journal, se révèle exceptionnelle. Devenue Équipe de France, dix ans plus tard, elles remportent la Coupe du monde.

« La jeune auteure-metteuse en scène signe une comédie réjouissante. Quand le ballon rond rebondit sur les planches avec autant de justesse, de drôlerie et d’émotion, on fait la ola. » – Les Échos
« Pauline Bureau a fait fort. » – Le Figaro
« Une épopée footballistique féminine… et féministe. Une bande joyeuse, complice, qui passe d’un récit intime au récit collectif dans un sans-faute remarquable. » L’Humanité
« La vision de l’émancipation des femmes s’en trouve renouvelée. » – Télérama

 

Prix de la Critique 2020 Meilleure création d’une pièce en langue française

Prix Théâtre SACD 2020

Molière 2022 de l’autrice francophone vivante : Pauline Bureau pour Féminines.

 

Texte et mise en scène Pauline Bureau.
Avec Yann Burlot, Rébecca Finet, Sonia Floire, Léa Fouillet, Camille Garcia, Mounir Margoum, Marie Nicolle, Anthony Roullier, Claire Toubin, Catherine Vinatier.
Scénographie Emmanuelle Roy
Costumes et accessoires Alice Touvet
Composition musicale et sonore Vincent Hulot
Vidéo Nathalie Cabrol
Dramaturgie Benoîte Bureau
Lumière Sébastien Böhm
Perruques Catherine Saint-Sever
Collaboration artistique Cécile Zanibelli et Gaëlle Hausermann
Assistanat à la mise en scène et régie plateau Léa Fouillet
Cheffe opératrice Florence Levasseur
Cadreurs Christophe Touche et Jérémy Secco
Direction technique John Carroll
Maquettiste scénographie Justine Creugny
Régie générale et plateau Aurélien Bastos
Régie Lumière Xavier Hulot
Régie son Vincent Hulot en alternance avec Sébastien Villeroy
Régie vidéo Justin Artigues en alternance avec Sylvain Jouanne
Administratrice des productions et du développement Christelle Longequeue
Administration Claire Dugot
Attachée à l’administration et à la communication Clara Haelters
Chargée de production et logistique Laura Gilles-Pick
Attachée de presse ZEF – Isabelle Muraour

© Christophe Raynaud de Lage

Avec à l’image (par ordre alphabétique) Claire Allard, Shéhérazade Berrezel, Séverine Berthelot, Benoîte Bureau, Yann Burlot, Constance Cardot, Hélène Chrysochoos, Nicolas Chupin, Maud Desbordes, Claire Dugot, Gwen Fiquet, Rébecca Finet, David Fischer, Léa Fouillet, Sonia Floire, Camille Garcia, Gaëtan Goron, Sophie Lê Kiêu-Vân, Mathilde Legallais, Lydia Mallet, Camille Martignac, Nathalie Mayer, Sandra Moreno, Virginie Mouradian, Cécile Mourier, Albine Munoz, Marie Nicolle, Louise Orry-Diquéro, Marie Plainfossé, Mathilde Ressaire, Anthony Roullier, Emmanuelle Roy, Chani Sabaty, Catherine Vinatier, Cécile Zanibelli, Catherine Zavlav

Production LA PART DES ANGES
Coproduction COMÉDIE DE CAEN – Centre dramatique national de Normandie / THÉÂTRE DE LA VILLE – Les Abbesses, Paris / LE VOLCAN – Scène nationale du Havre / LE BATEAU FEU – Scène nationale de Dunkerque / LE GRANIT – Scène nationale de Belfort.
Avec l’aide à la création du DÉPARTEMENT DE LA SEINE-MARITIME, la participation artistique du JEUNE THEATRE NATIONAL et le soutien du FONDS SACD THÉÂTRE
Avec le concours de la Mairie de Montreuil et de la Mairie du 14ème arrondissement de Paris.

La part des anges est conventionnée par le Ministère de la Culture / Drac Normandie et la Région Normandie.

La tournée 2022-2023 de Féminines est dédiée à Jean-François Driant (1964-2022). 

Compagnie NoMORPa

Théâtre – création 2022

Une co-production du Quai des Arts

La compagnie NoMORPa, venue au Quai des Arts avec Petites traces la saison passée, nous présente sa nouvelle création à destination du jeune public : En Terre.

En Terre se situe aux confins des arts plastiques et du théâtre. C’est une exploration, mais aussi une expérimentation physique et sensorielle de la matière Terre. Dans la création universelle et plus concrètement, dans ce spectacle, tout part d’un tas de terre et tout finit dans un tas de terre. La terre est le matériau de l’expérimentation, à la fois malléable et propre aux métamorphoses. C’est le matériau qui traverse les cycles de la mort et de la vie. Naître, cheminer, aller vers… mourir, et renaître. De là où on naît et là où on meurt.

Mise en scène : Sidonie Brunellière.
Jeu : Sheila Maeda et Jean-Baptiste Breton.
Création lumière : Julie Méreau.
Musique Matmos, Ezekiel et Maxime Arnault.
Costumes (recherche) Laure Chartier, (conception et réalisation) Sidonie Brunellière, (réalisation) Catherine Tait.
Scénographie (conception et réalisation) Sidonie Brunellière.
Régie son et lumière en tournée Reyes Rasco.
Production Charlotte Comare.
Diffusion Marion Ferbezar.
Voix off Béatrice Poitevin, Simon Astié, Garance Astié et Bertille Astié

Production : compagnie NoMORPa
Coproduction Réseau Courte-Echelle : la ville d’Arcueil, la ville de Boissy-Saint-Léger, l’Espace 93/ Clichy–sous-Bois, la ville de Garges-lès-Gonesse, la ville de Gennevilliers, L’Entre Deux–Scène de Lésigny, la ville des Lilas, la ville de Mitry–Mory, la ville de Romainville, la ville de Rosny-sous-Bois, la ville de Saint–Denis, la ville de Villeneuve–la–Garenne, le Regard du Cygne, le Festival Premières Rencontres (Cie Acta), Un neuf trois soleil !
Avec le soutien du Ministère de la Culture – DRAC Île–de–France dans le cadre de l’aide à la résidence et du département de la Seine Saint-Denis.
Création soutenue par la Ville de Chemillé-en-Anjou (49), la Commune de Loire-Authion (49), l’EPCC Anjou-Théâtre (49), l’Échalier (41), le Quai des Arts (61), la Ville de Château-Gontier (53), le Théâtre Le Dôme – Communauté d’agglomération Saumur Val-de-Loire (49), la DRAC des Pays-de-la-Loire, le Conseil départemental du Maine-et-Loire.