Avec la Polycompagnie 

Atelier ouvert aux enfants de 3 à 6 ans

 

Le Quai des Arts et la Polycompagnie organisent un atelier de comptines et de danse pour les enfants de 3 à 6 ans, autour du spectacle Michka, programmé le mercredi 20 décembre à 17h00. 


Les deux comédiens du spectacle, Pauline Paris et Simon Bensa, accompagneront les enfants à la découverte du conte et des comptines. Ils pourront même apprendre la comptine qui clôture le spectacle, pour chanter avec eux lors de la représentation du soir ! Les contes abordés durant l’atelier seront proches des thématiques du spectacle : la forêt et ses animaux, la fête de Noël, l’amitié, le respect de l’autre, la liberté.

 

Mercredi 20 décembre de 10h00 à 11h00 

au Quai des Arts 

Atelier ouvert aux enfants de 3 à 6 ans (et leurs parents !)

 

Gratuit, sur inscription avant le lundi 18 décembre (places limitées !) 

 

auprès de Lisa Brilland – chargée d’action culturelle du Quai des Arts
 02 33 39 69 10 – lisa.brilland(a)quaidesarts.fr 

 

 

Avec la Compagnie Théâtre en Œuvre

Atelier ouvert aux ados et adultes 

 

Le Quai des Arts et la compagnie Théâtre en Œuvre proposent un atelier de cirque et théâtre, en lien avec la résidence de création du spectacle Une Bérénice

La danseuse et circassienne Marion Soyer accompagnera les participants dans leurs premiers pas de théâtre aérien. Sur le grand plateau du Quai des Arts, équipés de baudriers, les apprentis circassiens seront invités à s’élever dans les airs pour y effectuer des mouvements dansés, en musique et en voix.

La réflexion sur le lien entre les sons et les mouvements sera au cœur de l’atelier ; comment l’incarnation d’un texte modifie ou non l’état corporel du comédien, son mouvement ? Doit-on représenter un texte dramatique avec des mouvements dramatiques, ou au contraire, créer une rupture ?

 

Mardi 31 octobre 

de 18h30 à 20h30

au Quai des Arts 

Atelier accessible aux adultes et ados à partir de 15 ans, sans condition de niveau 


Gratuit, sur inscription (places limitées !) 

auprès de Lisa Brilland – chargée d’action culturelle du Quai des Arts
 02 33 39 69 10 – lisa.brilland(a)quaidesarts.fr

D’après le roman de Sylvain Tesson – Théâtre de l’Etreinte

 

Théâtre – Auteur d’aujourd’hui – « Into the Wild »

 

William Mesguich transpose sur scène l’exceptionnelle aventure en Sibérie de l’écrivain Sylvain Tesson.

Parti loin de la cité et de la foule, Sylvain Tesson fait le choix de s’isoler au milieu des forêts de Sibérie, là où ses seules occupations sont de pêcher pour se nourrir, de couper du bois pour se chauffer. Il réapprend le bonheur de la lecture et de la réflexion solitaire.

Le roman est un hymne à l’ailleurs, à la poésie, à la beauté. C’est un secret éblouissant qui touche le cœur meurtri par le confort. C’est une trouée, une échappée qui mène à la différence et nous fait appréhender le monde avec un regard neuf, terre d’accueil de tous les possibles.

Et si la liberté consistait à posséder le temps ? Et si la richesse revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence, toutes choses dont manqueront les générations futures ?

 

D’après le roman de Sylvain Tesson. Adaptation : Charlotte Escamez. Mise en scène et interprétation : William Mesguich. Collaboration artistique : Estelle Andréa. Création lumières :
Richard Arselin. Création sonore : Maxime Richelme. Scénographie : Grégoire Lemoine .
Production : Théâtre de l’Etreinte, Canal 33 et le Théâtre de Poche Montparnasse, le Théâtre Rive Gauche, les Sans Chapiteau fixe et Matrioshka Productions
Dans les forêts de Sibérie est publié aux éditions Grasset.

de Molière – Compagnie l’Illustre Théâtre

Théâtre – Classique revisité – Version rap & ghetto 

 

Dans ce classique, de jeunes gens doivent braver l’autorité de leurs pères pour épouser celles qu’ils aiment. Un valet rusé, prêt à inventer les stratagèmes les plus invraisemblables, leur vient en aide…

Fougueuse, fantaisiste, féroce : cette farce porte en elle une énergie explosive dont Tigran Mekhitarian préserve l’esprit, tout en y injectant la verve et l’argot d’aujourd’hui, une pointe d’humour et les préoccupations de la jeunesse contemporaine.
Autour d’un Scapin charismatique dans son blouson noir, la bande de jeunes évolue dans un squat, à la fois refuge, lieu d’errance et cocon des premiers émois amoureux.

Le texte d’origine de Molière est conservé, mais ponctué d’apartés, d’improvisations et de morceaux de rap interprétés en direct. Les neuf comédiens portent avec énergie une version décomplexée et généreuse de ce classique.


Mise en scène et adaptation : Tigran Mekhitarian. Avec : Sébastien Gorski, Tigran Mekhitarian (ou Axel Giudicelli), Étienne Paliniewicz, Louka Meliava, Théo Navarro-Mussy, Samuel Yagoubi, Blanche Sottou, Charlotte Levy, Isabelle Andrzejewski. Régie : Matthieu Marques Duarte ou Guillaume Rouchet.
Un spectacle de La Compagnie de l’Illustre Théâtre. Diffusion : En Scène ! Productions.

Avec la Compagnie Ito Ita

Atelier ouvert aux duos parent-enfant 

 

Le Quai des Arts et la Compagnie Ito Ita organisent un atelier d’initiation au théâtre d’objets, à destination des parents et enfants, autour du spectacle Mademoiselle Gazole programmé le 22 novembre prochain.

Avec des objets du quotidien et des marionnettes de papier, petits et grands pourront donner vie à des histoires autour des thématiques du spectacle : la famille et la dystopie. Les marionnettistes révèleront leurs astuces et enseigneront leurs méthodes de manipulation, pour faire découvrir aux participants l’art de l’interaction entre l’humain et l’objet.

 

Mercredi 22 novembre 

de 10h30 à 12h00

à la Maison du Citoyen  – 1 Rue des Pervenches, Argentan

Atelier accessible aux duos parent-enfant, de 7 à 12 ans 


Gratuit, sur inscription avant le lundi 20 novembre (places limitées !) 

auprès de Lisa Brilland – chargée d’action culturelle du Quai des Arts
 02 33 39 69 10 – lisa.brilland(a)quaidesarts.fr

 

D’après le roman de Karine Tuil 

 

Théâtre – Auteur d’aujourd’hui – Mentir pour réussir 

 

Un thriller haletant adapté du roman finaliste au Prix Goncourt, avec Valentin de Carbonnières, Molière de la Révélation Masculine 2019.

« Sam » est un jeune avocat d’origine juive, envoyé à New York pour diriger une succursale. Grâce à son charisme et son talent, le succès est immédiat. Mais cette réussite repose sur une imposture. « Sam » est un prénom d’emprunt. Il a usurpé l’identité et les origines de son ancien meilleur ami, Samuel, écrivain raté, resté en région parisienne. Le vrai Samuel va retrouver “Sam” et le piéger…

Une traversée théâtrale des grands maux de notre siècle – le mensonge, l’imposture, la réussite à tout prix. Entre Paris, sa banlieue et New York, la pièce suit ces êtres ambivalents dans leur quête d’un bonheur qui leur échappe.

 

Adaptation Leslie Menahem et Johanna Boyé.
Mise en scène Johanna Boyé, assistée de Stéphanie Froeliger. Avec Valentin de Carbonnières, Mathieu. Alexandre, Yannis Baraban, Nassima Benchicou, Brigitte Guedj, Kévin Rouxel,. Elisabeth Ventura.Création sonore Mehdi Bourayou. Création lumière Cyril Manetta. Costumes Marion Rebmann. Scénographie Caroline Mexme. Soutien chorégraphique Johan Nus.

Production : Atelier Théâtre Actuel. Avec le soutien de Society Room

Avec la Compagnie L’Éolienne

Atelier ouvert à tous, sans condition de niveau 

 

Le Quai des Arts et la Compagnie l’Eolienne organisent un atelier d’initiation au cirque chorégraphié, le lendemain de la représentation du spectacle Le Lac des cygnes (mardi 5 décembre).

Accompagnés par deux acro-danseurs du spectacle, les participants pourront découvrir et s’initier à cette discipline dont la compagnie l’Eolienne est spécialiste.
L’atelier se place dans la continuité de l’univers du spectacle, avec des mouvement dansés, des portés, des acrobaties et des techniques issues du cirque contemporain.


Mercredi 6 décembre 

de 10h00 à 12h00 

au Quai des Arts 

Atelier ouvert à tous et toutes, sans condition de niveau 


Gratuit, sur inscription avant le lundi 4 décembre (places limitées !) 

auprès de Lisa Brilland – chargée d’action culturelle du Quai des Arts
 02 33 39 69 10 – lisa.brilland(a)quaidesarts.fr

 

D’après Jean Cocteau – Compagnie S14

 

Théâtre – Classique revisité – Asie 

 

Une adaptation asiatique de la pièce, à l’occasion des 60 ans de la disparition de Jean Cocteau.

L’Aigle à deux têtes raconte le tragique destin d’un amour impossible. Une Reine, veuve depuis 10 ans, vit recluse. Un soir, un fugitif fait irruption dans son château. Il ressemble trait pour trait à son défunt mari le Roi. Bouleversée, elle le cache et le protège, bien qu’il soit activement recherché pour des écrits subversifs. Elle découvre même qu’il était venu la tuer… Mais l’assassin succombe au charme de la Reine et elle au sien.

Cette histoire d’amour datant de 1946 est frappante de modernité. Deux personnes que tout oppose parviennent à s’aimer malgré les différences et les convenances. Pour cette adaptation, Paul Goulhot a choisi l’Asie. Sur scène, illustrations et projections vidéo plongent le spectateur dans une atmosphère orientale, où seul l’assassin n’est pas d’origine asiatique, ce qui créé tout autant la discorde que l’amour.

 

D’après la pièce de Jean Cocteau. Adaptation et mise en scène Paul Goulhot. Avec Huifang Liu, Jérémy Brige, Olivier Ho Hio Hen, Maïko-Eva Verna, Bounsy Luang Phinith
Accessoires et décors : Laura Trouillard et Laure Garnier. Costumes : Emilie Engrand . Musique : Coralie Royer. Lumière et son : Patrick Chevillard et Eliott Rogé.
Production Compagnie S14

Week-end de pratique théâtrale 

Ouvert à tous dès 15 ans, sans condition de niveau

 

Le Quai des Arts et le Musée Fernand Léger – André Mare organisent un week-end de pratique théâtrale, autour du spectacle Prélude en bleu majeur programmé le 13 février 2024.

Ce stage de deux jours est menée par Valéry Rybakov, artiste peintre et metteur en scène du spectacle.

Durant deux jours, les participants pourront expérimenter la méthode « théâtre au musée » pour s’imprégner des œuvres à travers le jeu théâtral. A travers des exercices ludiques, des recherches documentaires et un accompagnement à la mise en scène, une interrelation entre l’œuvre et les protagonistes. Un moyen vivant et vibrant de déguster les œuvres. 

 

Samedi 3 et dimanche 4 février 2024 

de 10h à 12h et de 13h30 à 16h30 

au Musée Fernand – Léger André Mare

6 rue de l’hôtel de ville, 61200 Argentan 

Stage ouvert à tous dès 15 ans, sans condition de niveau 

 

Gratuit, sur inscription avant le mercredi 31 janvier (places limitées !) 

auprès de Lisa Brilland – chargée d’action culturelle du Quai des Arts
 02 33 39 69 10 – lisa.brilland(a)quaidesarts.fr 

 

Les participants au stage bénéficient d’un tarif préférentiel pour assister au spectacle, sur réservation préalable 

de Shakespeare – Compagnie l’Emergence 

Théâtre – Classique revisité – univers fantastique

 

Du Shakespeare en version Tim Burton !

Dans Le Songe d’une nuit d’été, quatre amants athéniens vivent une discorde sentimentale. Démétrius s’oppose à l’union d’Hermia et de Lysandre. Refusant de s’y résigner, les deux amants fuient Athènes et se réfugient dans un bois. Démétrius les poursuit, suivi de sa promise, Héléna. Ils s’enfoncent, eux aussi, dans la forêt. Épuisés, tous s’endorment…
Mais ce bois renferme deux univers : d’un côté, des artisans maladroits et clownesques qui veulent monter une pièce de théâtre. De l’autre, des créatures magiques et effrayantes venues semer le trouble dans les deux autres mondes.

Sept jeunes comédiens s’attaquent à ce mythe Shakespearien, dans une version virevoltante, fantastique et moderne, teintée de secrets, proche de l’univers de Tim Burton.

Texte : William Shakespeare (Traduction François-Victor Hugo). Mise en scène, direction d’acteur et création sonore : Lucas Gimello. Avec Aline Esdras et Elizandra Dos Santos, Melissa Polonie, Nathaniel Baker, Mikael Cassoli, Jean-Baptiste Giorni, Steven Vigne et Lucas Gimello. Scénographie Philippe Maurin et Remy Gimello. Accessoires Jean-Baptiste Giorni. Costumes Laly Caillou. Création Lumières Romain Favier.
Production Compagnie L’Emergence. Avec le soutien du Théâtre Francis Gag (Nice) et du Théâtre Georges Brassens (Saint-Laurent-Du-Var)