Théâtre de l’Œuvre – Sortie de résidence 

 

Spectacle en création – Classique revisité – Cirque aérien

 

La Compagnie Théâtre en Œuvre est en résidence au Quai des Arts du 23 octobre au 3 novembre 2023. À cette occasion, le public est convié à une répétition de leur futur spectacle, intitulé
Une Bérénice.

La pièce Bérénice de Jean Racine, est présentée comme le sommet de la tragédie classique, elle fascine et enchante par sa langue sublime. Mais qu’en est-il du corps ? L’enjeu de la mise en scène de Jean-Yves Lazennec sera de transposer le texte au travers des arts du cirque. Le mélange de la langue
du XVIIe siècle et les corps contemporains suspendus permettront cette recherche théâtrale métaphorique.

Parmi les éléments de scénographie, on trouvera des structures métalliques, ossature d’un palais improbable, ainsi qu’un piano à queue suspendu, à la fois antichambre, huis-clos ou instrument dont jouera Bérénice.


Distribution en cours
Production : Théâtre en Œuvre

Date de création : automne 2023

 

Autour du spectacle

« Masterclass » de perfectionnement du jeu théâtral 

Le vendredi 20 octobre 

Ouvert aux élèves de théâtre du Conservatoire à Rayonnement Intercommunal de Terres d’Argentan Interco  – Gratuit 

 

Atelier de théâtre aérien 

Mardi 31 octobre à 18h30

Ouvert aux adultes et ados dès 15 ans.

Plus d’informations ici ! 

 

Renseignements et inscriptions

Auprès de Lisa Brilland, chargée d’action culturelle du Quai des Arts 
02 33 39 69 10 – lisa.brilland@quaidesarts.fr 

de Molière – Compagnie l’Illustre Théâtre

Théâtre – Classique revisité – Version rap & ghetto 

 

Dans ce classique, de jeunes gens doivent braver l’autorité de leurs pères pour épouser celles qu’ils aiment. Un valet rusé, prêt à inventer les stratagèmes les plus invraisemblables, leur vient en aide…

Fougueuse, fantaisiste, féroce : cette farce porte en elle une énergie explosive dont Tigran Mekhitarian préserve l’esprit, tout en y injectant la verve et l’argot d’aujourd’hui, une pointe d’humour et les préoccupations de la jeunesse contemporaine.
Autour d’un Scapin charismatique dans son blouson noir, la bande de jeunes évolue dans un squat, à la fois refuge, lieu d’errance et cocon des premiers émois amoureux.

Le texte d’origine de Molière est conservé, mais ponctué d’apartés, d’improvisations et de morceaux de rap interprétés en direct. Les neuf comédiens portent avec énergie une version décomplexée et généreuse de ce classique.


Mise en scène et adaptation : Tigran Mekhitarian. Avec : Sébastien Gorski, Tigran Mekhitarian (ou Axel Giudicelli), Étienne Paliniewicz, Louka Meliava, Théo Navarro-Mussy, Samuel Yagoubi, Blanche Sottou, Charlotte Levy, Isabelle Andrzejewski. Régie : Matthieu Marques Duarte ou Guillaume Rouchet.
Un spectacle de La Compagnie de l’Illustre Théâtre. Diffusion : En Scène ! Productions.

 

D’après le ballet de Tchaïkovski – Compagnie l’Eolienne 

 

Cirque chorégraphié – Classique revisité – Amour

 

Cinq circassiens – danseurs forment une étonnante communauté de cygnes.

La compositrice et circassienne Florence Caillon a réarrangé à sa façon la musique du Lac des Cygnes de Tchaïkovski. Avec une partition musicale actuelle, elle nous invite à replonger dans l’imaginaire de ce ballet, en resserrant les liens entre mouvement circassien, chorégraphie et musique.

Solos, duos, trios et mouvements de groupes s’inspirent alternativement du comportement animal et humain et explorent les liens qui unissent les êtres vivants et fondent leurs relations. Ce lac, métaphore de notre monde en plus petit, raconte la fragilité de la vie et rappelle notre interdépendance avec le monde du vivant dans son ensemble.

Interprètes acro-danse : Lucille Chalopin, Marius Fouilland, Ancelin Dugue, Johanna Dalmon. Interprètes main à main : Maive Silvestre et Juan Cisneros. Autrice, acro-chorégraphe, composition et arrangements : Florence Caillon.Accompagnement dramaturgique : Estelle Gautier. Création lumière et régie : Greg Desforges. Costumes :
Emmanuelle Huet.
Coproduction : Archaos / La Brèche / Le Cirque-Théâtre d’Elbeuf / CIRCa / Opéra de Rouen / Fontenay en Scènes / Le Théâtre de Rungis / Théâtre ONYX / Cirque Jules Verne. L’EOLIENNE est conventionnée par le Ministère de la Culture, la DRAC Normandie, la Région Normandie et Ville de Rouen.

 

Autour du spectacle

· Stage Ado – cirque et danse 
Lundi 23, mardi 24 et mercredi 25 octobre 
Stage de 3 jours, pendant les vacances de la Toussaint 

Découverte et pratique du cirque chorégraphié 

Ouvert aux ados de 14 à 17 ans 

Gratuit, sur inscription 

Plus d’informations ici ! 

 

· Atelier – initiation au cirque 
Mercredi 6 décembre de 10h à 12h 

Découverte et pratique du cirque chorégraphié 

Ouvert à tous et toutes, sans condition de niveau 

Gratuit, sur inscription 

Plus d’informations ici ! 

 

Renseignements et inscriptions

Auprès de Lisa Brilland, chargée d’action culturelle du Quai des Arts 
02 33 39 69 10 – lisa.brilland@quaidesarts.fr 

 

D’après Jean Cocteau – Compagnie S14

 

Théâtre – Classique revisité – Asie 

 

Une adaptation asiatique de la pièce, à l’occasion des 60 ans de la disparition de Jean Cocteau.

L’Aigle à deux têtes raconte le tragique destin d’un amour impossible. Une Reine, veuve depuis 10 ans, vit recluse. Un soir, un fugitif fait irruption dans son château. Il ressemble trait pour trait à son défunt mari le Roi. Bouleversée, elle le cache et le protège, bien qu’il soit activement recherché pour des écrits subversifs. Elle découvre même qu’il était venu la tuer… Mais l’assassin succombe au charme de la Reine et elle au sien.

Cette histoire d’amour datant de 1946 est frappante de modernité. Deux personnes que tout oppose parviennent à s’aimer malgré les différences et les convenances. Pour cette adaptation, Paul Goulhot a choisi l’Asie. Sur scène, illustrations et projections vidéo plongent le spectateur dans une atmosphère orientale, où seul l’assassin n’est pas d’origine asiatique, ce qui créé tout autant la discorde que l’amour.

 

D’après la pièce de Jean Cocteau. Adaptation et mise en scène Paul Goulhot. Avec Huifang Liu, Jérémy Brige, Olivier Ho Hio Hen, Maïko-Eva Verna, Bounsy Luang Phinith
Accessoires et décors : Laura Trouillard et Laure Garnier. Costumes : Emilie Engrand . Musique : Coralie Royer. Lumière et son : Patrick Chevillard et Eliott Rogé.
Production Compagnie S14

de Shakespeare – Compagnie l’Emergence 

Théâtre – Classique revisité – univers fantastique

 

Du Shakespeare en version Tim Burton !

Dans Le Songe d’une nuit d’été, quatre amants athéniens vivent une discorde sentimentale. Démétrius s’oppose à l’union d’Hermia et de Lysandre. Refusant de s’y résigner, les deux amants fuient Athènes et se réfugient dans un bois. Démétrius les poursuit, suivi de sa promise, Héléna. Ils s’enfoncent, eux aussi, dans la forêt. Épuisés, tous s’endorment…
Mais ce bois renferme deux univers : d’un côté, des artisans maladroits et clownesques qui veulent monter une pièce de théâtre. De l’autre, des créatures magiques et effrayantes venues semer le trouble dans les deux autres mondes.

Sept jeunes comédiens s’attaquent à ce mythe Shakespearien, dans une version virevoltante, fantastique et moderne, teintée de secrets, proche de l’univers de Tim Burton.

Texte : William Shakespeare (Traduction François-Victor Hugo). Mise en scène, direction d’acteur et création sonore : Lucas Gimello. Avec Aline Esdras et Elizandra Dos Santos, Melissa Polonie, Nathaniel Baker, Mikael Cassoli, Jean-Baptiste Giorni, Steven Vigne et Lucas Gimello. Scénographie Philippe Maurin et Remy Gimello. Accessoires Jean-Baptiste Giorni. Costumes Laly Caillou. Création Lumières Romain Favier.
Production Compagnie L’Emergence. Avec le soutien du Théâtre Francis Gag (Nice) et du Théâtre Georges Brassens (Saint-Laurent-Du-Var)