Exposition plastique et vidéo

« La structure foisonnante et rhizomique du travail de Nicolas Tourte nous enivre dès les premières gorgées visuelles. Comme un catalyseur accélérant notre départ vers un monde poétique, jamais complétement détaché du réel, une rêverie hallucinatoire ou l’ombre de Magritte plane sans cesse. Une pincée de technologie contemporaine réactive les puissants ressorts surréalistes, rehaussés par le titre des œuvres, comme une cerise sur le… Cocktail…!!!! Le tout semble être un Cocktail coloré saupoudré de mescaline, une mixture alchimiste qui fait naître de fragiles poèmes scintillants. Les oxymores visuels de Nicolas nous enchantent et nous font chavirer tout en questionnant notre fragile condition humaine Nous voici devenus des « Alices » avec tout ce que cela a d’excitant. ». Renato Casiani, Format à l’italienne VI.

Nicolas Tourte appartient à une génération d’artistes plasticiens où les protocoles du Land Art n’ont plus court, mais son intérêt pour la nature est indéniable. Il conduit une recherche artistique protéiforme qui convoque de nombreux médiums : la sculpture, le dessin, l’installation et les outils numériques. Ses œuvres témoignent d’un intérêt pour les phénomènes naturels et la temporalité cyclique de l’univers. Associant objets, sculptures, installations et vidéo, elles investissent le hall du Quai des Arts dans le cadre d’une exposition du Fonds Départemental d’Art Contemporain – C’61, « réseau des acteurs culturels de l’Orne ».