Big Up Cie

One woman show cousu de fille et de marionnettes


C’est l’histoire d’une petite fille qui aurait aimé être un garçon. Une adolescente dont on dit qu’elle est costaud pour ne pas dire grosse. Avec du Patrick Bruel, du Démis Roussos, du Mylène Farmer et surtout une furieuse envie de rire, de créer et de partager, Lucie Hanoy questionne la différence, l’identité, et le genre dans une société hétéro-normée. Lucie Hanoy est marionnettiste, diplômée de l’ESNAM de Charleville-Mézières en 2014. Elle fonde la compagnie Big up avec Zabou Sangleboeuf en 2017 à Caen.


L’imposture est un autoportrait théâtral et marionnettique avec quelques touches de stand up et de karaoké. Un hommage aussi joyeux que poétique aux gens qui doutent.

Parler d’un vrai besoin. Vaincre un vrai tabou.

Lucie, aide-soignante, a bonne réputation. Elle porte et supporte pour toute une société nos anciens, dans les meilleurs comme dans les pires moments. Les vieux apprécient sa douceur et sa bienveillance. Mais quand survient l’hiver, ses conditions de travail se dégradent et sa vie sentimentale bat de l’aile. Son professionnalisme est mis à l’épreuve et les résidents en pâtissent. Dès lors, comment retrouver la chaleur perdue ? Quelle place accorder aux fantasmes et à la caresse ? Dans l’espace froid d’un EPHAD ordinaire, chacun va tenter de redonner souffle et voix à ses désirs.
Dans cette création, la compagnie normande La Magouille s’attaque à un sujet délicat : mettre en scène cette problématique du rapport au corps des personnes âgées et de leur intimité dans une institution hospitalière. Parce que les plaisirs restent les mêmes jusqu’à la fin… manger, sentir, aimer… Vivre !

Une coproduction du Quai des Arts.

Plus d’infos https://www.la-magouille.com/