Ad vitam

Alex Vizorek s’était mis au défi d’écrire un spectacle sur l’Art, avec son regard d’humoriste. Il a questionné et fait rire aux éclats les plus connaisseurs et les plus sceptiques. « Alex Vizorek est une oeuvre d’art » a tourbillonné dans toute la francophonie pour finir en apothéose à L’Olympia. Il fallait un nouveau challenge de taille.

Pourquoi pas proposer un spectacle sur la… mort ! Partant du postulat que ça pouvait concerner pas mal de gens. À travers la philosophie, la biologie, la culture et sans oublier l’orgasme : appelé aussi la petite mort. Alex Vizorek nous propose avant tout un spectacle sur la vie : « Ad Vitam ».

À la radio sur France Inter dans Par Jupiter qu’il co-anime avec Charline Vanhoenacker, à la télévision chez Michel Drucker, au théâtre, au cinéma, et sur les planches, il est partout. Depuis dix ans, Alex Vizorek énerve Patrick Bruel ou Alain Finkielkraut, affronte Nicolas Bedos ou déclare sa flamme à Valérie Pécresse, récite Le Carnaval des animaux à l’Opéra ou lit Baudelaire sur scène. Alex Vizorek ose beaucoup de choses avec talent, élégance et humour. Et c’est évidemment pour ça qu’on l’aime.

 

Plus d’infos https://www.alexvizorek.com/fr

Thomas Poitevin

Sur l’arène d’une scène magique pouvant se transformer en de multiples terrains de jeu, un acteur se coiffe d’une perruque… Thomas Poitevin incarne une ribambelle d’anti-héros magnifiques. Toutes – car elles sont essentiellement des femmes – ont un besoin urgent de vous parler, ce soir, ici, maintenant. C’est une fête des pas-à-la-fête, un ballet de névrosés et de râleurs, une comédie humaine acide et tendre. Qu’elles parlent beaucoup ou peu, qu’elles passent en coup de vent ou se déploient comme des tempêtes, toutes ces perruques sont uniques, touchantes, complètement paumées, obstinément humaines.


Thomas Poitevin a explosé lors du premier confinement avec ses portraits sous forme de capsules vidéo sur les réseaux sociaux. Le second confinement lui a donné envie d’en faire un spectacle. Le troisième lui en a donné le temps. Pour notre plus grand bonheur !