Frenchy

Après s’être fait connaître comme guitariste dans des groupes de musique manouche, Thomas Dutronc a connu le succès dans le domaine plus vaste de la variété. Il est aujourd’hui une vedette reconnue qui séduit aussi bien par sa voix et ses compositions que par son jeu de guitare et son sens du spectacle. Le mariage qu’il opère entre swing manouche et chanson offre au public une expérience forte et originale. Frenchy, son quatrième album rassemble quatorze chansons absolument françaises puisque toutes nées en France, certaines au creux du siècle dernier ou presque, d’autres avant-hier ou hier. Thomas leur a insufflé des couleurs nouvelles, lounge, cool, rétro-cool et parfois même destroy et funky. La Vie en rose, C’est si bon, La Belle vie, Les Feuilles mortes, La mer…

Ces chansons sont descendues dans les rues de Paname, elles ont d’abord envahi les cours d’immeubles, les bals musettes, les clubs de jazz. Puis elles ont traversé l’Atlantique et sont revenues en version anglaise chantées par Frank Sinatra, Louis Armstrong, Tony Bennett, Nat King Cole, Dean Martin, Nina Simone. Les revoici auréolées du même swing enthousiaste mais réinventées et modernisées par Thomas Dutronc.

Piano-voix

Yseult, révélation sacrée aux Victoires de la Musique 2021, est le nouveau phénomène de la chanson française et en bouscule les codes. Après le succès de Corps, piano-voix percutant, elle nous bouleverse avec ses nouveaux singles Bad Boy et Indélébile, extraits de son EP BRUT.


Sur scène, Yseult nous emmène dans une création contemporaine et personnelle, emplie de vulnérabilité. Brut, tel est le mot d’ordre de cette tournée : la voix d’Yseult et l’interprétation juste et délicate au piano de Nino Vella nous transpercent d’émotions. Quand simplicité rime avec beauté.


1ère partie : UssaR / piano-voix https://www.youtube.com/watch?v=bJCGmTy_1pE

Après avoir contribué avec Kery James, Charlélie Couture et bien d’autres grands noms, Emmanuel Trouvé saisis sa plume et compose avec délicatesse une poésie électronique pour un duo somptueux entre son piano et sa voix.

Rosemary Stanley & Dom La Nena

Au commencement était le chant. C’est avec ces mots d’une simplicité biblique que pourrait être contée la genèse de Birds On a Wire. Le chant comme source et comme horizon, comme point d’ancrage et comme ligne de fuite.

Figures très libres du paysage musical français, la chanteuse Rosemary Standley et la violoncelliste Dom La Nena s’associent en un duo époustouflant pour interpréter des reprises d’horizons multiples, d’Henry Purcell à John Lennon, Gilberto Gil, Leonard Cohen ou Jacques Brel. Un voyage musical où le décloisonnement des genres est bien mieux qu’un rogramme ou une profession de foi : il est d’abord l’héritage de deux vies mis en commun, transformé en art de jouer, de chanter et de respirer la musique. Magique.