La Solitude des mues

Artistes en résidence

Jeudi 02 mars

Quai des Arts - Salle « Quai A »

18h30

Durée : 1h00

Gratuit

 

Compagnie Ginko
Répétition ouverte – sortie de résidence

 

Théâtre et cirque

 

Kiki, adolescente, vit seule avec son père. Férue de la culture Kawaii (qui signifie « mignon » en japonais), elle change d’apparence au rythme de ses humeurs et se donne à voir quotidiennement sur les réseaux sociaux. Lorsqu’un évènement traumatique survient, Kiki abandonne brutalement sa vie familiale, scolaire et amicale. Démuni face à l’isolement de sa fille, Pierre, dit “Le Père”, essaie de maintenir un équilibre et accumule échecs et désillusions. En perte de repères, il part régulièrement en forêt pour se livrer à un étrange rituel. Un jour, une bête lui rend visite.

Fondée par Naéma Boudoumi, la compagnie Ginko est née en 2010 en Île de France et a investi le territoire Normand depuis 2015. Son travail associe théâtre et cirque et s’articule autour des fragments de vie d’une famille à travers un quotidien déréalisé et onirique. Sa prochaine création, La Solitude des mues, s’inscrit dans une réalité palpable, celle d’un foyer monoparental au sein duquel les écrans prennent beaucoup de place.


Texte Naéma Boudoumi Arnaud Dupont.
Mise en scène Naéma Boudoumi
Avec Shannen Athiaro-Vidal, Elise Bjerkelund Reine, Arnaud Dupont, Clara Paute
Mouvement chorégraphique Anna Rodriguez.
Création costumes Sarah Topalian.
Scénographie Delphine Ciavaldini.
Création vidéo Luc Battiston.
Création lumière Charlotte Gaudelus.
Création sonore Thomas Barlatier.

 

Autour du spectacle 

La compagnie Ginko propose trois parcours d’actions culturelles autour de La Solitude des mues.
Chacun de ces projets permet d’aborder les thématiques du spectacle : la virtualité, les récits de vie et la parentalité.

 

« Je montre donc je suis » 

La compagnie Ginko et une classe de quatrième du collège François Truffaut d’Argentan vont mener un parcours d’ateliers de création numérique, entre jeu théâtral et réseaux sociaux. Les élèves effectueront un travail de création à partir de leurs smartphones, pour tenter de comprendre quelle place occupent leurs avatars dans leurs vies. Dans un processus d’allers-retours entre la classe et la scène, ces ateliers feront écho au processus de création de La Solitude des Mues

 

« Mon quartier, ma maison, mon corps »

Les habitants du quartier Saint Michel Vallée d’Auge sont conviés à participer à un projet citoyen et intime. Ensemble, ils et elles créeront un recueil de témoignages autour du bien vivre, de l’attachement et du soin. Un projet bienveillant et doux qui redonne le pouvoir et la valeur aux habitants de ce quartier, au-delà des perspectives territoriales que nous connaissons. Ce projet donnera lieu à une exposition mêlant voyage sonore et photographies des habitants dans leur quartier, leur maison, leur corps.
Plus d’informations dans les semaines à venir… !
Ce projet est proposé en partenariat avec l’association Deci Dela, et dans le cadre d’un partenariat culturel (2021-2023), soutenu par la DRAC Normandie, qui met en œuvre une offre de spectacles et d’actions culturelles à destination des habitant(e)s du quartier Saint Michel Vallée d’Auge.

 

« Retenir la jeunesse et l’innocence »

La Compagnie Ginko, le Quai des Arts, le Conservatoire à Rayonnement Intercommunal d’Argentan Intercom et le Centre de Détention d’Argentan s’allient pour proposer aux personnes détenues de participer à un projet de théâtre sonore et illustré. Ce projet d’écriture en milieu carcéral emprunte plusieurs chemins pour questionner la parentalité et la transmission. 
A partir de septembre 2023. 

Retour Haut de Page