La nostalgie des blattes

Théâtre

Vendredi 26 avril

Complet

Tout public Dès 8 ans

20h30

Durée : 1h10

Tarif A : de 6€ à 12€

Texte et mise en scène : Pierre Notte. Avec : Catherine Hiegel et Tania Torrens. Lumières : Antonio de Carvalho. Son : David Geffard. Assistanat : Alexandra Thys. Administration, production et diffusion : En Votre Compagnie. Production Compagnie Les gens qui tombent, coproduction Théâtre du Rond-Point, Théâtre Montansier / Versailles.

 

 

[Majoration de 1€ par billet pour tout achat sur notre billetterie en ligne]

Dans le temps futuriste d’un monde aseptisé et inquiétant, deux femmes, deux vieilles, sont assises côte à côte sur deux chaises. On apprend très vite qu’elles ont le point commun d’avoir renoncé à toute intervention susceptible de les faire rajeunir. Ainsi sont-elles devenues des raretés, dans une foire, dans un musée, ou ailleurs ? Ce que l’on sait, c’est qu’il n’y a plus personne pour venir les observer. Deux solitudes, deux personnalités parlent de la vieillesse et s’affrontent dans un dialogue aigu de Pierre Notte. Le texte, bref et incisif exprime, avec ses pirouettes, ses glissements, ses regrets d’un univers qui ne reviendra plus (d’où le titre). Un spectacle assez drôle, profondément beckettien, politiquement incorrect, et remarquablement incarné par deux immenses comédiennes, Catherine Hiegel entre candeur et acidité, Tania Torrens entre superbe et vulnérabilité. Grandioses. On ne cesse de rire, mais on a le cœur serré…

 

Retour Haut de Page